mercredi 7 mars 2012

Les ceux de chez nous

UN SALMIEN FAIT LA GUERRE EN COREE

Il y avait jadis au quartier de la gare une famille Billiet arrivée de Mouscron en 1939. Le père, militaire de carrière entra au 3ème Chasseurs ardennais et deviendra par la suite peintre en bâtiments. Cette famille habita d’abord dans une petite maison sous la quincaillerie Lallemand puis déménagea dans une des maisons militaires des Chars-à-Bœufs avant d’acheter au bas de la même rue la maison occupée actuellement par l’avocate Géraldine Santerre. Elle comptait sept enfants : d’abord 5 garçons puis deux filles nées après la guerre. Le deuxième des garçons, Claude né le 11 mai 1934 à Mouscron donc est celui qui nous intéresse aujourd’hui.

Il fait l’école primaire à ce qui était alors l’école communale de Vielsalm chez Monsieur Denis notamment puis l’école moyenne qu’il ne termina pas : il voulait autre chose. Durant quelques temps il est apprenti imprimeur chez Marcel Chauveheid ! Il aime à rappeler qu’il composait des textes en prenant les lettres en plomb dans les casses et les plaçait dans le composteur. Mais dès 16 ans ( !) il entre à l’armée qui recrutait alors à tour de bras. Il reconnaît que certains jours il a tchoûlé car il se trouvait à l’instruction avec des miliciens de vingt ans et plus. Là il est classé comme candidat mécanicien pour les véhicules à chenilles mais ce n’était pas non plus sa tasse de thé car il voulait bouger. Après avoir insisté durant un an il intégra en 1952 les commandos de Marche-les-Dames et s’inscrivit comme volontaire au bataillon de Corée.

Car en effet, à ce moment-là, à l’autre bout du monde se déroulait la guerre de Corée. Le Nord avait envahit le Sud et l’ONU devait intervenir pour rétablir l’ordre. Ce furent d’abord les Américains qui occupaient le Japon depuis 1945 qui débarquèrent mais, non préparés, ils se firent ratiboiser. 17 nations sous le pavillon de l’ONU vinrent donc à leur rescousse, dont un bataillon de volontaires belges. Parmi ceux-ci notre Claude Billiet qui embarqua en juin 1953 et qui eut avec ses 55 collègues les honneurs du Patriote illustré du 28 juin.



Jusqu’à son retour en août 1954, Claude combattit réellement, parfois même aux côtés de troupes de musulmans puisqu’il y avait des turcs dans les contingents onusiens. Il prit part notamment aux combats de Chat-Kol qui furent le prélude aux pourparlers d’armistice. La photo est prise à ce moment-là, en juin 1954,. Les troupes chinoises se trouvaient de l’autre côté de la colline et nos hommes devaient se retirer en deçà d’une ligne de sécurité. Pour cela ils étaient inclus dans l’unité du 7ème Régiment d’Infanterie, 3ème Division US appelée La Marne Division . En 1917, c’était cette compagnie de mitrailleurs qui avait dégagé la Marne d’où le nom, et leur devise : Nous resterons là ! Claude signale qu’en Corée il a rencontré des américains qui avaient combattu chez nous lors de la Bataille d’Ardenne !

Faut-il préciser que Claude a ramené de cette expédition une moisson de souvenirs ? Son meilleur est sans doute le congé dont il bénéficia au Japon au cours duquel il fut rhabillé des pieds à la tête par des tailleurs américains. Et le plus comique : alors qu’il faisait la file pour obtenir sa ration alimentaire quotidienne, un sud-coréen incorporé au contingent belge lui marche sur les pieds.
Claude : Hé, tu m’rotes so les pîds !
Et le sud-coréen de rétorquer : èt qwè valèt ?

A son retour en Belgique, Claude aboutit au 3ème Chasseurs ardennais mais quitta l’armée à la fin de son contrat pour reprendre des études : infirmier à l’Ecole du Barboux où il obtient son diplôme d’infirmier hospitalier avant de faire une spécialisation en psychiatrie. Il put ainsi travailler pour le CPAS de Liège dans divers hôpitaux jusqu’à sa pension en 1984. Il réside actuellement à Lierneux mais revendique haut et fort sa qualité de Salmien. D’ailleurs, il vient à Vielsalm plusieurs fois par semaine.

Il fait évidemment toujours partie de la Fraternelle du Corps des Volontaires belges pour la Corée et est en relation avec des fraternelles américaines. Il est très content d’avoir participé à cette expédition : ce fut une expérience inoubliable même s’il en a bavé plus d’une fois. Signalons enfin que son frère Serge a suivi son exemple : il partit en Asie au moment où Claude en revenait.



Robert NIZET (L'Annonce de Vielsalm, 2/03/2012)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...