mercredi 22 juillet 2009

1. L’âge de la pierre.

Des vestiges de l’âge de la pierre témoignent de la présence humaine près du pays de Salm.
À Samrée, en 1890, une hache polie fut trouvée dans une tourbière de la forêt Saint-Jean.

(C. DUBOIS, Le Luxembourg préhistorique et protohistorique, dans A.I.A.LUX. 1939, p.5 et Antiques mines d'or en Ardenne, dans B.I.A.LUX. 1952)

À Baclain, à l’endroit dénommé « so Gharcy », aisni qu’à Chabrehez, Pierre LOMRY, de Courtil, découvrit d’autres spécimens.

(P. LOMRY, Découvertes de quelques tombes anciennes, dans A.I.A.LUX., p.383, et notes diverses)

Il y a recueilli aussi, dans la commune de Bovigny, trois racloirs en silex et un polissoir portatif.

Une autre hache en pierre a été trouvée, près de Gouvy, par M. PAQUAY.

( Cfr. Ardenne et Famenne, 1965-1, p.52.)

En 1947, Armand BURNOTTE, de Hébronval, en procédant au curage d’une source entre Hébronval et Bihain, non loin d’un chemin antique, mit au jour une hache en silex fort bien conservée.
Ces signes d’humanité prouvent la présence à demeure d’une population néolithique il y a plusieurs millénaires. Population très minime, mais qui a dû sans doute parcourir toute la région.

Ndlr :

1) P. LEJEUNE, dans G.S.H.A., n°3, 1975, p.66, précise que la hache polie de Bihain, trouvée par BURNOTTE, au «Tièr di Règné», le fut en avril 1946. Que cette découverte, avec un croquis a été publiée dans Archéologie, 1974-2, pp.65-66.

2) P. LEJEUNE, dans G.S.H.A., n°45, 1996, p.96, fait état de la découverte dans les années 1980, d'une seconde hache polie, non loin du site de la découverte de Bihain.

3) C. LEGROS, dans G.S.H.A., n°42, 1995, pp.119-121, signale la découverte (dans les années 1950 ?), d'une hache polie à Rochelinval, confiée au musée de Logbiermé, actuellement au musée de Wanne.

4) H. REMY, dans G.S.H.A., n°9 (1978) pp.166-167, signale des éclats de silex taillés, des éclats de débitage et des fragments de couteau au Laid-Bois, près de la Baraque de Fraiture.

5) A. de LOE, Fouilles à Bihain (prov. de Luxembourg), dans Bull. Musées royaux arts décr. et industr., 2e série II, 1909, p.12.

6) F. LOESS, Les mardelles de Bihain, dans A.I.A.LUX., XLV, 1910, p.380.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...