vendredi 28 août 2009

Construction de la maison curiale.

(extrait du Bulletin paroissial de Bovigny, décembre 1909, recopié par G. GERARD, Bruxelles)

Ce jourd’hui 25 octobre 1765, pardevant moi notaire soussigné admis par le Conseil provincial de Luxembourg, résidant à Vielsalm, présents les témoins ci-après dénommés, sont comparus personnellement les soussignés et sous marqués tous habitants de Bovigny, Longchamps et Honvelez ; lesquels étant d’intention de bâtir une neuve maison pastorale suivant le plan que leur a communiqué M. LEMOINE, leur révérend curé, et lequel plan ils acceptent volontiers ; les dits habitants pour la meilleure direction de la dite construction, ont, après avoir été convoqués et assemblés vinagèrement, unanimement convenu des points suivants :
En premier lieu ils déclarent de commettre et constituer Lambert BEAUPAIN pour les communautés de Bovigny et de Longchamps, et François SERVAIS pour la communauté de Honvelez à l’effet de convenir du prix avec un entrepreneur, faire avec lui telle convention qu’ils trouveront convenir, recevoir l’argent qui sera sublevé dans leurs respectives communautés pour payer au dit entrepreneur aux temps qui seront déterminés avec le dit entrepreneur.

En second lieu, ils autorisent les dits institués dès à présent de faire sublever telle somme à chaque fois qu’ils jugeront à propos, afin qu’ils ne soient en retard, et devront les bourguemaîtres de chaque communauté sublever l’argent que les dits constitués exigeront pour être par les dits bourguemaîtres remis aux dits constitués pour pouvoir faire les paiements nécessaires.

En troisième lieu ; ils consentent que les paroissiens qui se présenteront pour faire la main d’œuvre en déduction de ce qu’ils devront contribuer pour leur cote part soient préférés aux étrangers.

En 4e lieu, ceux qui seront en défaut de payer leur quote-part, se soumettent à l’exécution de la communauté, laquelle en plein corps et étant vinagèrement assemblée pourra exécuter de haute lutte et sans qu’il soit besoin d’aucun décret ni provision de justice tous les défaillans sauf, comme il n’y a que deux maisons dépendant de la paroisse de Bovigny à Cierrux, s’il s’y trouve quelque défaillant, il sera supporté par la généralité de la paroisse.

En 5e lieu, chaque communauté ne répondra que de sa communauté et de ses défaillant, pour la somme qu’elle devra contribuer pour sa part, sauf la restriction ci-dessus mentionnée à l’égard des défaillant de Cierreux s’il s’en trouve.

En dernier lieu, si l’une ou l’autre des dites communautés ne voulait point accéder aux points repris dans l’article 5°, les dits soussignés, pour éviter toute difficulté et procédure consentent que le contenu du dit article et difficulté qui en pouroit survenir soit remis à l’avis et décision de 3 avocats, qui tiendra lieu sans qu’on en puisse revenir ni appeler sous quelque prétexte que ce soit, promettant les dits soussignés sous les obligations ordinaires de droit, d’avoir pour bon, stable et irrévocable tous les points ci-dessus et tout ce qui aura été fait et géré par les constitués qui n’auront qu’une pièce de neuf sols et demi par journée lorsqu’ils vaqueront et à moitié pour une demi journée, sans pouvoir y contrevenir ni directement ni indirectement ni sous tel prétexte que ce soit. En foi de quoi, lecture distinctement faite, ils ont signé et respectivement marqué, ne sachant écrire, en présence de Henri CHAPELLE de Mont et de Jean ETTEN de Niederwiltz, domestique à Bovigny, qui ont aussi signé, ayant aussi le sieur Pierre Jean BAPTISTE et Jean Charles CRINE de Courtil, ici présents envoyés et commis de leur communauté pour convention et constitution de cejourd’hui. Ils ont agréé dans tous ses points le présent contract.
Suivent les signatures de tous les chefs de famille, et celle des témoins et du notaire RAPHAEL.

Cejourd’hui 25 octobre dito est comparu Lambert REMACLE de Halconreux, dépêché par les habitants de sa communauté pour approuver l’acte ci-dessus passé par les habitants de Bovigny, Longchamps, Honvelez et Courtil.
Suivent les signatures de tous les chefs de famille de Halconreux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...