dimanche 9 août 2009

Une Saint-Hubert dans les Ardennes.

(publié dans : C. de LOVENJOUL, Le rocher de Sisyphe, Paris 1879, pp.191-192)



SONNET A UN VENEUR

Réveillés par l'espoir d'un hallali magique
Que leur doit saint Hubert, le patron dès chasseurs,
Sitôt que le cor sonne, à l'aube, les veneurs
Quittent leurs lits moelleux pour cette fête unique.

Déjà la meute donne entraînant les piqueurs ;
Les chevaux, excités par le bruit, la musique, .
S'élancent après eux d'un galop fantastique ;
Et le lancé commence au milieu des clameurs.
Les cris : « Taïaut, taïaut ! les chiens ont pris le change,
Le volcelest se perd! » retentissent soudain,
Et s'en vont de Vielsalm frapper l'écho lointain.
Mais le grand Saint est là, veillant comme un bon ange ;
La quête réussit et vous êtes vainqueur!...
C'est du moins pour ce jour le souhait de l'auteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...