lundi 31 décembre 2012

Dans l’Organe de Vielsalm il y a bien longtemps


L’Annonce de Vielsalm que vous avez en main, que vous attendez impatiemment dès le mercredi pour certains, que vous lisez de A à Z, que vous prêtez à l’un ou à l’autre et que vous commentez avec vos amis et connaissances est le seul journal édité et imprimé à Vielsalm, et ce depuis 1903 (ou à peu près). Il n’en a pas toujours été ainsi puisque d’autres ont existé dont L’organe de Vielsalm ( et de l’arrondissement de Bastogne) depuis la fin 1886 jusqu’au début de 1940. Il était édité et imprimé par Armand puis Gaston Gillet et, pour terminer, dans l’actuelle rue du Vieux Marché à l’emplacement de la fleuriste Chantal Post. Beaucoup se souviennent encore de la construction en bois qui était en même temps un studio photographique puisque les Gillet nous ont laissé une grande quantité de photos et de cartes postales en plus des imprimés de toutes sortes.

Monsieur L.G. de Vielsalm est l’heureux propriétaire de nombreuses années de L’Organe reliées ou non et me permet de les consulter. Je l’en remercie vivement. Toutefois, il lui manque les premières années, les plus intéressantes peut-être, qu’il a prêtées il y a quelques années. L’emprunteur a malheureusement oublié de les restituer. La lecture de ces lignes lui rappelleront de le faire : il n’est jamais trop tard.

Les Archives de l’Etat à Arlon possèdent les années 1886 à 1934 et Georges Benoît a commencé à publier sur son très riche site (Tapez simplement Vielsalm et ses environs) des résumés de ces journaux pour les années 1886 et 1887. La rubrique qui débute aujourd’hui ne compte pas lui couper l’herbe sous le pied ni lui faire de la concurrence.

                                                                                            Robert NIZET

L’Organe du dimanche 3 décembre 1905
Le compte-rendu de la séance du conseil communal où il est beaucoup question de chemins occupe toute la première page et les 2/5 de la seconde et la chronique régionale est très restreinte. Le plus intéressant se trouve dans les deux pages de publicités et d’annonces diverses. L’éditeur signale que l’Organe sera envoyé gratuitement jusqu’au 31 décembre aux personnes souscrivant à un abonnement pour l’année 1906. C’est toujours actuellement le cas, mais pour l’Annonce. Une publicité que l’on va retrouver durant des semaines sinon des mois affirme que la prospérité attend tout travailleur de bonne volonté au Canada : on donne gratuitement des fermes de 64ha. Il serait intéressant de savoir si des gens de la région se sont laissés tenter. Si quelqu’un a des informations sur le sujet, elles sont les bienvenues.
A Limerlé, des femmes et des jeunes filles voyageant isolément étaient l’objet d’agressions souvent brutales de la part d’un jeune homme de la localité. Il faut croire que la passion de ce personnage l’a poussé un peu trop loin dans ses entreprenantes poursuites car le Parquet de Marche est descendu sur place et a entendu plusieurs témoins.

L’Organe du dimanche 2 décembre 1906 signale qu’un violent incendie a complètement réduit en cendres l’habitation de Charles Guillaume, cabaretier à Cahay. Tout le mobilier a été la proie des flammes et c’est à grand peine que les sinistrés ont pu se sauver.
Avis est donné aux miliciens appelés à participer au tirage au sort de 1907 et qui ont l’intention de s’assurer d’un remplaçant peuvent dès maintenant déposer la caution de 200 francs chez le receveur de l’enregistrement. Ça ne leur laissait guère de temps pour constituer une cagnotte !
 Le Café de la Place est à remettre pour le 1er janvier prochain. Là aussi il ne fallait pas traîner !

Po rire
-         Qui lihofe don so l’Organe qui vos estos si attentif, dimande Henri à Hubert.
-         -Les marièdjes.
-         Quèle idé ?
-         Po vèye si s’marèye pu d’hommes qui d’feumes !
Une blague qui n’est vraiment plus d’actualité depuis que le mariage a été étendu aux homosexuels.

                                                                                              (A suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...