vendredi 24 octobre 2014

Dans l'Organe de Vielsalm, il y a bien longtemps

L’Organe de Vielsalm du 2 octobre 1910
Depuis très longtemps, il est question d’agrandir la gare de Gouvy mais aucun projet n’avait jusqu’ici été présenté. Un plan définitif vient d’être approuvé. L’acquisition des terrains sera faite au début de l’an prochain et c’est du côté du vieux Gouvy que la gare sera agrandie. Plusieurs centaines de mètres de nouvelles voies sont prévues pour servir à la formation des trains et pour le dépôt des locomotives. Près du château d’eau, le plan renseigne les ateliers et les remises aux machines. La réalisation de ce projet doublera presque la surface actuelle du terrain occupée par la gare.

L’Organe du 9 novembre 1913  Dimanche dernier vers 7 heures du soir à Vielsalm deux automobiles arrivant en sens inverse et appartenant l’une à M. van Praet de Bruxelles et l’autre à un officier allemand voulurent se croiser dans la rue de Neuville qui est actuellement encombrée de matériaux de  construction. Les chauffeurs vinrent s’immobiliser contre les tas de pierres. L’auto de M. van Praet put tant bien que mal continuer sa route mais celle de l’allemand avait l’avant défoncé et dut rester chez Gillis. Il n’y eut heureusement aucun accident de personne à déplorer.

L’Organe du 8 décembre
Tout le monde a été surpris et les grincheux criaient déjà que notre nouveau système d’éclairage  fonctionnait mal et que cela n’irait jamais parce que jeudi dernier Vielsalm était plongée dans l’obscurité. La cause en était le bris d’une pièce à la turbine, ce qui peut arriver. Malgré les criailleries et les articulets parus dans une feuille d’annonces prétendant que l’électricité marchait cahin-caha, tout le monde est unanime à reconnaître que ce système marche bien mais qu’il faudrait simplement un peu plus de lampes.

L’Organe du 15 décembre 1907
La gendarmerie de Gouvy ayant été avertie  que  deux chevaux avaient été volés chez M. Lassine  cultivateur à  Chaumont-Hompré et que les voleurs se dirigeaient vers la frontière, se mit en battue et vers 2h1/2 et mit la main au collet des voleurs. Ceux-ci sont de Verviers et avaient préparé leur larcin en s’étant engagés comme domestiques  chez ledit Lassine.
Dimanche à Hébronval, route de la Baraque de Fraiture chez les demoiselles Gaspard des voleurs ont brisé le carreau d’une fenêtre et ont fait main-basse sur des victuailles : un demi pain, 100 g de lard, 500 g de pain d’épices. Quel étrange menu !  Ainsi pourvus de nourriture, les malandrins se sont enfuis sans enlever les objets qui étaient à leur portée.
On avait déjà volé il y a quelques temps chez les mêmes demoiselles un pain et une demi livre de sucre.
Le même journal annonce une modification du règlement provincial sur les voitures de luxe : toutes les voitures servant au transport des personnes devront être déclarées chez le receveur des contributions directes dans la première quinzaine de janvier. Il sera verbalisé contre les personnes qui après le 1er avril feront usage sur la voie publique d’une voiture non revêtue de la plaque distinctive pour l’année en cours.
                                                                     Robert Nizet



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...