mardi 6 janvier 2015

Concernant les cloches de l'église de Vielsalm

Martin LEGROS
FONDEUR DE CLOCHES BOUVIGNOIS

À propos de notre étude sur Martin Legros parue dans le numéro de Noël du Guetteur Wallon, nous avons reçu plusieurs communications intéressantes. Notamment cette note de M. Hallet, curé-doyen de Vielsalm.

« En 1772, Martin Legros fondit à Vielsalm une petite cloche pesant 410 kilogs et donnant le LA haussé, au son argentin, don du comte Sigismont de Salm-Reifferscheid et Esterazy. On raconte que le comte et la comtesse s’amenèrent au moment de la coulée auprès de l’artiste, installé dans la prairie du « Doyard » et jetèrent dans le métal en fusion des cuillères, des fourchettes, etc., en argent, pour rehausser le timbre de la cloche.

« Celle-ci porte l’inscription suivante : « Laudo Deum verum, clerum et plebem voco, Festa decoro, Tempestatem fugo. Me fudit Martinus Legros, expensis nobilium et generosorum Comitum Salmensium 1772 »

« Elle est ornée d’un bel écusson aux armes des Salm-Reifferscheidt-Esterazy, d’une exécution très nette. »
Nous remercions M. le doyen Hallet de sa communication et nous lui enverrons prochainement des renseignements sur Charles Joris qui a fondu en 1732 une autre cloche de Vielsalm.
Nous serions reconnaissants à nos lecteurs s'ils voulaient nous signaler les cloches qui ont été fondues par ces braves « clocmanns » ambulants. Il serait intéressant de faire le folklore de cette corporation d'artistes wallons. E. C.


Extrait de: Le Guetteur Wallon 1929, p.20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...