lundi 27 juillet 2009

Connaissons notre région. (IX)

(série d’articles publiés dans « Les Annonces de l ‘Ourthe » ( ?) en 1972-1974)

Villages disparus.

Dans la région, plusieurs endroits aujourd’hui occupés par des terrains de culture ou des bois ont été autrefois habités, soit par une maison isolée ou même par un petit groupe de demeures. La vie s’en est retirée peu à peu, attirée sans doute plus activement ailleurs par les nécessités du moment.
L’un de ces groupes a existé entre Ennal et Mont-le-Soie, à l’endroit dénommé Sâte ou ol Sâte. On peut encore y voir, actuellement l’emplacement de six bâtiments au moins. Il est certain que l’endroit n’était plus habité déjà vers 1450. C’était alors une époque qui a vu beaucoup de désordres et de calamités. De diverses considérations, il y a lieu de penser que l’habitation a duré quelque 150 ou 200 ans. En 1966, M. Paul DEROCHETTE de Grand-Halleux a dégagé les ruines de l’un de ces bâtiments et mis au jour de nombreux débris de poteries appartenant à la céramique fabriquée entre la fin du XIIe siècle et le milieu du XIVe.

Gaston REMACLE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...