lundi 27 juillet 2009

Connaissons notre région. (X)

(série d’articles publiés dans « Les Annonces de l ‘Ourthe » ( ?) en 1972-1974)

Villages disparus (suite).

Un autre petit village disparu, ou presque, de la commune de Grand-Halleux, est Mont-le-Soie. L’endroit était habité déjà vers 1560 avec « Jehan de Soye ». la dénomination primitive du lieu est « Soyes » ou « Soye ». Vers 1670, apparaît l’appellation « Mont Soye », puis « Mont le Soye », bien que, en même temps, « Soye » reste utilisé longtemps encore.
« Mon le Soye » signifie « chez le Soye ». L’expression « Mont-le-Soye » qui est une francisation de l’appellation wallonne, a fini par prévaloir.
C’était autrefois un endroit fort fréquenté, notamment pour le passage vers Stavelot, ainsi que par la circulation des Halleux vers Recht et plus loin.
Un texte de 1656 : « Soye est désert, ayant eu trois maisons qui sont estés bruslées par les Hollandois, les biens estant abandonnés et ruynés ». Mais le hameau est revenu à la vie et a comporté jusqu’à cinq mémages encore au siècle dernier ; actuellement, il n’y a plus qu’une famille.

Gaston REMACLE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...