lundi 27 juillet 2009

Connaissons notre région. (XI)

(série d’articles publiés dans « Les Annonces de l ‘Ourthe » ( ?) en 1972-1974)

Villages disparus (suite).

Non loin de Bèche, près du vieux chemin allant de cette localité vers Quatre-Vents, se trouve l’endroit dénommé « Gotale ». il était autrefois lieu de passage de tout le ban de Bovigny vers Vielsalm.
Cet endroit a été habité et on peut encore y relever l’emplacement de cinq bâtiments. Selon la tradition, l’un de ceux-ci était une forge. Effectivement, y a vécu « Paquay le cloutier » (âgé de 55 ans en 1655), qui y a fabriqué des quantités considérables de clous. En 1575, ce hameau comportait six ménages ; très probablement, il n’y a jamais eu là plus de six familles. La dernière manifestation de vie de Gotale est un acte de baptême, du 15 août 1701, de Jean-Henri, fils de Jean ROUAL et Catherine.
Gotale a failli renaître vers 1882. La famille GOENTGES de Kapelle, y bâtit une modeste maison qui brûla vers 1900. Elle ne fut pas rebâtie.

Gaston REMACLE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...