mercredi 29 juillet 2009

Monnaies.

(mise-à-jour le 01/09/09)

En juin 1953, des fouilles entreprises en vue du captage de la source minérale de Hourt (Grand-Halleux) révélaient une surprise ; un dépôt d’une soixantaine de pièces très anciennes.
Une poterie fine, mais réduite en fragments, avait contenu ce trésor.
Les pièces, d’un alliage de cuivre et d’étain, étaient du deuxième siècle.
Plusieurs amateurs de la commune de Grand-Halleux se les ont partagées et les possèdent encore en grande partie à l’heure présente [1968].


Ndlr :

1) P. LEJEUNE dit que ces pièces ont été datées de la seconde moitié du IIe siècle (règnes d'Antonin et Faustine. 138-161) par Albert LEKEU, professeur de latin à l'école moyenne de Vielsalm.
(Les pièces romaines du pouhon de Hourt, dans G.S.H.A n°6 (1977) p.76)
2) A. L[EKEU] Le pouhon du Hourt, dans L'Annonce de Vielsalm du 12 juillet 1953.
3) L'inventeur de cette découverte était Abel JEUNEJEAN. Il y avait 64 pièces qui furent réparties entre 4 ouvriers travaillant à l'aménagement du pouhon : A. JEUNEJEAN en eut 40; MARCAS de Dairomont en aut 12; Camille NOEL en eut 10 et Joseph BARBETTE en eut 2. Toutes les pièces ne dataient pas du règne d'Antonin et de Faustine, sur certaines il s'agissait de Nero (37-68) et Commodus (180-192).
(C.G. Les pièces romaines de Hourt, dans G.S.H.A. n°7 (1977) p.73)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...