lundi 2 novembre 2009

Greffiers.

Les archives nous ont signalé les noms suivants :

Henry « Le Ruoy », originaire de Stavelot, cité en 1539.

Nicolas « de Lembourg », cité en 1553 à un record de justice.

Denys « de Rettigny », décédé un peu avant 1599, originaire de Rettigny, habita Vielsalm.

Evrard « de Bastogne », (originaire de Bastogne). Résidait à Vielsalm. Cité comme greffier en 1589 et 1591.

George WIROTTE. Petit-fils de Henri WIROTTE de Goronne. Epousa le 17 septembre 1600, Erinne BELLEVAUX de Vielsalm. Habitait une maison remplacée actuellement par la maison DE POTTER. Cité comme clerc juré en 1600 et jusqu'à son décès entre 1628 et 1630.

Jean RUTH, originaire des environs de Visé. Epoux de Anne EISDEN, fille du haut-officier Gérard EYSDEN) dont il a eu au moins 11 enfants baptisés à Salm. Est cité comme greffier en 1639 et encore en 1659. Il devint toutefois, vers 1650, baillif ou officier du comté de Manderscheid Kayll. (parrain de Erich-Adolphe FOCCART)

Gérard RUTH. Fils de Jean RUTH, qui précède. Né à Salm le 30 mars 1642. Epousa, le 27 juin 1676, Marie-Gertrude HALL (fille de Guillaume HALL, haut-officier du comté de Salm), dont il eut 15 enfants baptisés à Salm. Devint aussi échevin et greffier du comté de Manderscheid. Cité comme greffier de Salm en 1670 et 1696. Décédé le 8 avril 1712 à Vielsalm, son épouse le 20 juin 1697.

De 1659 à 1679, Jean REMACLE de Ville-du-Bois, échevin, remplit à peu près constamment les fonctions de vice-greffier ou « substitut greffier » du comté de Salm, vraisemblablement du fait que Jean et Gérard RUTH ne pouvaient exercer leurs fonctions à la fois à Salm et à Manderscheid.

Eric-Adolphe RUTH. Fils de Gérard RUTH précité. Cité comme greffier en 1718. Cité également dès 1726 et jusqu'à son décès le 2 mars 1762, comme haut-officier du comté. A exercé aussi, durant plusieurs années, les fonctions de prévôt et de receveur.

Jean LEONARDY. Cité comme greffier en 1715 et 1721. Est signalé à son décès, le 5 juillet 1721, comme « greffier et recepveur de ce comté ».

Gérard-Lambert HONVELEZ. Né le 25 septembre 1698 à Vielsalm. Beau-frère d'Eric-Adolphe RUTH précité, et demi-frère de Jean BERTHOLET, jésuite et historien du Luxembourg. Epousa Anne-Marie KESLER, de SaintVith, le 29 août 1729. Est décédé le 20 janvier 1747 à Vielsalm. Cité comme greffier en 1729 et 'jusqu'à vers 1737. Exerce les fonctions de notaire déjà en 1734.

Jean-Guillaume HENNUY. Cité comme greffier de 1737 à 1747. Né à Stoumont le 12 mai 1706. Est décédé à Bihain le 22 décembre 1759. Exerçait en même temps les fonctions de receveur du comté. Est signalé par après comme « seigneur de Bihain receveur et haut gruier des domaines au département de Bastogne, et ci-devant collecteur des sujets du comté de Salm ». Il avait épousé en premières noces, le 2 septembre 1737, Anne Thérèse OTTE († 4-1-1740, sœur de Jean-Bernard OTTE, mayeur du comté) ; en deuxième noces, le 9 janvier 1741, Jeanne-Elisabeth PIERREZ de Vielsalm (née le 28-3-1705), fille de Eric-François PIERREZ, seigneur de Bihain.

Jean-Pierre GENGER. Désigné le 1 octobre 1747. Le 20 septembre 1765, a été révoqué de ses fonctions de greffier et de contrôleur des eaux et forêts du comté de Salm, par le comte Sigismond. Est signalé comme étant originaire de « Konigswinter, païs de Cologne ». Avait épousé Françoise-Elisabeth SCHORN.

(CS 1762-1768/288-289)


Vers 1753, Henri-François MOYSE de Rencheux, échevin, a exercé durant quelque temps les fonctions de « greffier substitut ».

Jean-Louis RAPHAEL, de Vielsalm, notaire. Greffier de juillet 1781 à fin 1782.

Jean-Bernard OTTE, de Vielsalm. Mayeur et receveur du comté. A exercé les fonctions de greffier à partir de 1783.

Après quelques années, des difficultés ont sans doute surgi au sujet de ces fonctions, car le 22 novembre 1788 J.B. OTTE produisit la déclaration suivante, enregistrée par la Cour le 24 novembre :

« Je sousigné déclare de ne consentir en manière quelconcque a renoncer a
l'office de clerc du comté de salm. Je proteste au contraire bien formellement
contre la destitution de cet emploi, me réservant bien expressément, pour
plusieurs bonnes raisons de faire valoir a cet égard mes droits en tems et lieu,
la, et ainsi qu'il apartiendra, demandant que la présente soit insérée au
registre servant aux oeuvres et transports de la haute justice du dit comté, et
acte attestatoire de l'enregistrement de ma présente protestation, au moien de
laquelle, je déclare de ne diminuer aucunement aux droits dont il s'agit, quand
même par condescendance je laisserois faire les devoirs par un autre, sans
m'être préalablement pourvu, en Justice. Fait Vielsalm le 22 9bre. Est signé
J.E. Otte.
»


(CS 1788/227-228)

Charles-Denis-Chrétien BAUJOZ, haut-officier et receveur du comté. Est cité également comme greffier déjà en 1788 et encore en 1790.

(AEA, Pièces consignées, inventaire BOURGUIGNON)

Ndlr :

Avec les ajouts et corrections de G. REMACLE.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...