lundi 2 novembre 2009

Prévôts.

Hankin de Cierreux, cité le 15 juin 1377.

Henri de Bedbourg, prévôt de Salm, épousa le 22 août 1497, N. MICHOTTE, de Malmedy.

Servais de Salm (Salmchâteau).

Henri de La Comté, cité le 14 octobre 1547, le 3 décembre 1553, le 18 novembre 1561 et le 25 avril 1565. Agé de 30 ans en 1547. Né vers 1487.

Jean de FROIDCOURT, de Menil. D'abord échevin, puis mayeur des Halleux, il devint prévôt en décembre 1598, jusqu'à son décès entre le 4 mai 1617 et le 15 mai 1619. Les fonctions de prévôt furent toutefois remplies, vers 1604 et 1611, par le greffier du comté, Georges WIROTTE.

Nous ne savons qui a succédé directement à Jean de FROIDCOURT comme prévôt. Toutefois, Balthazar d'ELVEN, haut-officier à ce moment, est signalé également comme prévôt mais sans indication de date.

Mathieu WIROTTE. Fils de Georges WIROTTE de Priesmont et de Anne, petit-fils de Henri WIROTTE de Priesmont, Henri et Georges ayant rempli tous deux les fonctions de haut-forestier du comté. Mathieu vécut jusqu'à son décès à Priesmont, dans la maison paternelle devenue, après restauration au dix-huitième siècle, la maison occupée actuellement par les familles BELGE-DANTINE et BURTON-LAURENT. Il avait épousé Lucie, fille de Evrard GUILLAUME, de Rettigny, et de Marguerite, et décédée le 20 décembre 1675. Il est cité comme prévôt le 15 juin 1642 et après, jusqu'à son décès à Priesmont le 3 juillet 1678. Il a rempli également, vers 1652, les fonctions de mayeur de Laloux, par intérim, étant signalé à ce moment comme « lieutenant mayeur ». Il est signalé au dénombrement de 1659 comme suit : « Mathieu Wyrotte de priestmont brasseur ensemence environ une journée de seigle, at deux chartées de foin, deux chevaulx quatre vasches vingt bestes a laine et doit par affirmation plus de six cents patacons. »

Herman WIROTTE. Né le 8 mars 1644. Fils de Mathieu WIROTTE précité. Signalé comme prévôt en 1680, 1684, 1689, et à son décès le 13 septembre 1693. Voici l'acte de son décès : « Le 13 7bre est décé le Sr prevost Herman Wirotte ».

Erich-Adolphe FOCCART. Cité comme prévôt en 1696 et 1709. Deviendra haut-officier du comté de Salm, comme nous l'avons signalé précédemment.

Jean-Quirin REMACLY. Nommé prévôt le 1er septembre 1714, jusqu'à son décès le 27 mars 1727. Voici l'acte de son décès : « Le 27e mars est décédé le Sr Jean Querin Remacly prévôt et Lieutenant mayeur de ce comté ». Etait arrière-petit-fils de Jean PIERRE, mayeur précité. Ses parents s'étaient mariés à Salm en 1670.

Eric-Adolphe RUTH. Il est signalé comme échevin en 1719 et 1720. Nommé prévôt le 4 juin 1727, est encore cité comme tel le 29 août 1761. Il est cité également dès 1726 et jusqu'à son décès comme haut-officier du comté, ainsi que nous l'avons dit plus haut.

Après Eric-Adolphe RUTH, pendant plusieurs années les fonctions prévôtales ont été vraisemblablement exercées par intérim. Ainsi, en 1773, 1774 et 1779, Henri-François MOYSE, de Rencheux, est signalé comme « lieutenant prévôt».


Au jugement prononcé le 7 août 1770 et condamnant à mort Alexandre DUPPE, il est fait mention, mais sans le nommer, d'un « lieutenant prévôt e. Etant donné les signataires de l'acte, on peut se demander s'il ne s'agit pas de J.B. OTTE, mayeur.

A ce moment, ainsi que nous le signalons ailleurs, la vie du comté de Salm est assez agitée ; plusieurs cumuls se manifestent dans les grandes fonctions administratives et financières ; des agents sont révoqués ou doivent rendre des comptes. Un plénipotentiaire est envoyé dans le pays par le comte même. Avec Jean-Christophe LAMBERTY signalé ci-après, la situation semble bien redevenue normale.

Jean-Christophe LAMBERTY, de Vielsalm. Né en 1743. Fils de EtienneNicolas LAMBERTY, officier de Cronenburg, et de Marie-Jeanne HARTERT de Vielsalm (petite-fille, par sa mère Marie-Gertrude RUTH, de Gérard RUTH greffier du comté). Il épousa, le 4 août 1772, à Vielsalm, Catherine-Thérèse OTTE, fille de Jean-Bernard OTTE, mayeur. Est décédé le 18 novembre 1809 à Vielsalm ; sa pierre tombale est encastrée dans le mur d'enceinte de l'église de Vielsalm. Il est signalé comme prévôt le 20 septembre 1781 et jusqu'à la fin du comté de Salm. Il deviendra le premier maire de la commune de Vielsalm à partir de septembre 1800.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...