mercredi 4 septembre 2013

Dans l'Organe de Vielsalm, il y a bien longtemps

La lecture de  L’Organe de Vielsalm nous apprend les petites nouvelles, les accidents et les drames suivants :

Le 12 août 1906 : lundi prochain sera donné le départ du 5ème Circuit des Ardennes qui sera couru sur le tracé de 1902 : Bastogne, Longlier, Offaing, Léglise, Anlier, Habay la Neuve, Corne du Bois des Pendus, Martelange, Bastogne, soit 85 ,714km à effectuer 7 fois.
L’Américain Arthur Duray remportera l’épreuve sur sa de Dietrich à la moyenne de 106,5km/h
Le départ des coureurs cyclistes inscrits dans le Tour de Belgique a eu lieu lundi dernier place de Brouckère à Bruxelles. Les courageux cyclistes venant de Dinant sont passés mardi vers 2h à Vielsalm se dirigeant vers Stavelot et Spa.
Jeudi dernier a eu lieu à Angleur le mariage de Melle Louise St-Paul de Sinçay avec M. le prince Albert de Ligne.
On annonce le décès au château de Vollezeele du baron de Steenhault de Warbeek, père de M de Steenhault-Nagelmackers, maître d’équipage de la chasse à courre de Vielsalm.

Le 4 août 1907 : à Beho, Monsieur l’Abbé Simon, curé, vient d’obtenir la décoration spéciale agricole. On ne dit pas pourquoi : peut-être avait-il un jardin de curé exceptionnel ?

Le 2 août 1908 : Hier à Bovigny, vers 11h, un chariot chargé de foin et appartenant au fermier J.J.S. flambait près de l’église à proximité du ruisseau longeant la route : l’eau abondante a permis à l’attelage de sortir indemne de l’aventure. Mais durant la nuit, le feu a vraiment réduit en cendre la maison des enfants Barbay située non loin du premier incendie. Tous étaient plongés dans le sommeil et s’en sont tirés in extremis. Beaucoup de Bovignois [sic] n’ont même rien entendu !

Le 9 août 1908 : Toujours à Bovigny, le parquet de Marche accompagné de médecins légistes a procédé  jeudi dernier à une descente de lieux pour indaguer au sujet de la mort d’un nommé Grandjean, piocheur au chemin de fer, survenue d’une façon tout à fait inconnue. On ignore les suites de l’enquête.
Encore et toujours des incendies ! Cette fois c’est à Mont qu’un incendie d’une extrême violence s’est déclaré : trois maisons complètement détruites.
Non loin de la fameuse cascade de Coo, un jeune pêcheur, M. Philippe fils, a capturé un brochet de 80cm de long pesant 3,700kg. Ce « requin  » de nos rivières a dû faire un beau festin de truites pour arriver à cette taille.
A Salmchâteau, des malandrins se sont amusés vendredi soir à changer les aiguilles de la ligne du vicinal Vielsalm-Lierneux. Grâce au sang -froid du mécanicien, une catastrophe a pu être évitée. L’incident se borne à des bris de rails.

Le 7 août 1910 : Noyade à Trois-Ponts : la petite Sch. âgée de 7 ans rinçait une pièce de linge à la rivière lorsqu’elle fit une chute dans l’eau et descendit le courant de celle-ci. On la repêcha 50 m plus loin. Il était midi et l’enfant venait de dîner : elle respirait encore lorsqu’on la retira de l’eau mais elle ne tarda pas à rendre le dernier soupir.
Et à La Roche : trois femmes de cultivateurs, les épouses Henry, Grandjean et Fulbert, se trouvaient occupées vers 5 h à rincer du linge dans la Chier à quelques distance de la commune de La Roche. Soudain, la planche sur laquelle elles se trouvaient agenouillées se brisa et les trois malheureuses cramponnées aux jupes l’une de l’autre tombèrent dans la rivière. Le fils Grandjean voulant leur venir en aide tomba également dans l’eau et fut entraîné par le courant. Des charretiers qui passaient par là entendirent leurs cris et parvinrent non sans peine à repêcher sains et saufs la femme et le fils Grandjean. Les deux autres par contre furent retirées de l’eau, inanimées, l’une blessée à la tête, l’autre respirant à peine, les deux dans un état désespéré.
Un phénomène ! Mardi dernier la truie de la ferme de Mme Vve Dubois à Fraiture mettait bas une nombreuse progéniture. Un des petits était singulièrement conformé : sa tête était très normale mais à partir de là bifurquaient deux corps de sexes différents avec huit pattes parfaitement constituées. Le spécimen a été remis à l’université de Liège pour examen.

                                                                  Robert NIZET


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...