jeudi 14 novembre 2013

Dans l'Organe de Vielsalm, il y a bien longtemps

Le 5 novembre 1905 :  La traditionnelle messe de la saint Hubert a été  célébrée samedi matin à 10 heures. Outre les membres très nombreux de la société de  chasse à courre Rallye Vielsalm et leur famille, une affluence assez considérable de monde y assistait. A l’issue de l’office, ces hardis Nemrods ont continué à honorer le bienheureux patron. Des automobilistes les ont transportés au lieu de rendez-vous. Le soir a eu lieu le banquet à la Villa des Dragons, résidence du Grand veneur  M. Gaston de Sinçay.

Les récompenses à l’Exposition de Liège : Agriculture, médaille d’or à Romain Nikelmann de Salmchâteau ; Eaux et Forêts, médaille de bronze à Joseph Stark ; Commerce, médaille de bronze aux Carrière et scierie de schiste ardoisier de la Salm de Frédéric Jacques.

Le 4 novembre 1906 : Encore la Saint-Hubert et un article pour ainsi dire copié-collé par rapport à l’an passé.

Le 1er novembre 1908 : Entre Vielsalm et Salmchâteau le viaduc enjambe la Salm [le Glain] et la route vers Luxembourg grâce à un viaduc composé autrefois de quatre arches : les deux du milieu occupées par la rivière tandis que celle de la rive gauche donne passage à un sentier et celle de la rive droite à la grand’ route. Or, à cet endroit la route forme un S coupé dans le milieu par le viaduc.  L’arche est large de 4 m à peine et donne passage au chemin de fer vicinal, aux nombreuses [Déjà ?] automobiles, aux attelages, aux bestiaux et aux passants qui empruntent cette route très fréquentée. Cette situation étant pleine de danger, il fut décidé d’ouvrir l’an dernier une deuxième arche pour la route dans le remblai qui supporte la ligne. Les travaux ont bien tardé et à ce jour on attend toujours l’ouverture de cette nouvelle arche bien que seuls quelques mètres cubes de terre doivent encore être déplacés.

Le 7 novembre 1909 : l’automobile d’un de nos sympathiques sportmann [sic] de la chasse à courre a écrasé, lundi dernier, le chien de M. Gillis. Le propriétaire a été largement rémunéré.

Pour le compte rendu de la saint Hubert, nouveau copié-collé des années précédentes. [Parfois mots pour mots !]

Le 5 novembre 1911 : Il a été expédié de la gare de Vielsalm depuis le 1er octobre jusqu’à ce jour plus de 150 wagons de pommes de terre à destination de l’étranger et des principales villes de Belgique. Le prix moyen étant de 8 Fr sur gare, cela représente une valeur de plus de 90.000 Fr récupérés par nos braves cultivateurs. Et  pour l’Etat, un denier fort appréciable. Si l’on considère également pour cette période les nombreux chargements d’ardoises, de pierres à rasoir et d’autres matériaux de source régionale, avec les arrivées, il est aisé de constater l’importance du trafic comme l’insuffisance du personnel. Il faudra tenir compte de ceci dans les dispositions qui seront déterminées au mois de février lors de la reprise par l’Etat de la ligne de Trois-Ponts au Grand-Duché. Avec les aménagements spéciaux des gares de ce réseau, il est déjà décidé que les haltes de Rencheux et Cierreux seront munies de bâtiments décents en béton armé d’un type nouveau. C’est déjà quelque chose dans un pays où la pierre abonde, mais voilà, ce serait un peu trop économique !

On nous fait remarquer que les différents accidents à l’éclairage électrique de Vielsalm sont dus à la malveillance. Un triste sire s’amuse à lancer dans les lignes des morceaux de fil de fer qui établissent des courts circuits. La police est informée.

A Grand- Halleux, jeudi dernier, un triste accident s’est produit pendant l’office : une partie  du jubé s’est effondrée et trois personnes ont été atteintes par des débris de plâtre. La bousculade qui s’en est suivie n’a heureusement pas fait de victime.

A Vielsalm, le dimanche 29 octobre, au cercle St Gengoux, Mgr Pottier, camérier secret du pape est venu donner une conférence. La salle était bondée. [Pas étonnant, avec une telle personnalité !]

Le 3 novembre 1912 : Innovation de taille cette année pour la messe de la Saint Hubert : elle sera chantée par des artistes amateurs. Pour le reste, habituel copié-collé. Même chose dans l’édition du  2 novembre 1913.

                                                                                     Robert NIZET


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...