dimanche 5 janvier 2014

Dans l'Organe de Vielsalm, il y a bien longtemps




L’Organe du 6 janvier 1907  nous apprend qu’en 1906 la population de la commune de Vielsalm a augmenté de 31 habitants et qu’elle en compte donc 3667. Il y a eu 24 mariages, 87 naissances et 154 entrées, 44 décès et 158 départs.
Un exploit peu banal a été fait ces derniers jours par un de nos vieux abonnés, adroit tireur : il a abattu sept corbeaux d’un seul coup de fusil !

Le 27 janvier 1907 : un incendie très violent a réduit en cendres les habitations Winand et Kinable à Salmchâteau. A propos du même village, le ministre des chemins de fer a répondu à une demande, que c’est parce qu’il n’existe pas à Cierreux de maisonnette de garde où puisse se faire, comme à Salmchâteau, la distribution des coupons,  qu’il a fallu y construire un petit bâtiment. Le moment n’est donc pas venu de construire ici un bâtiment.

Le 24 février 1907 : A Vielsalm, mardi dernier, un éboulement s’est produit à l’ardoisière Les Continârds .Il n’y a pas eu accident de personne et le travail a pu continuer.
A Rencheux, nos pandores en tournée au village ont dressé dimanche dernier cinq procès-verbaux pour tapage nocturne.
La grande préoccupation des Salmiens est pour le moment l’éclairage électrique. Certains prétendent que nous ne serons éclairés électriquement que fin 1907, d’autres soutiennent le contraire. Le prix du kilowatt n’est pas encore fixé. Espérons que ça ne nous coûtera pas plus cher qu’ailleurs et attendons-nous à voir remiser nos antiques « lamponnettes ».
A Salmchâteau on a volé la semaine dernière un cochon gras. Les escarpes, après avoir tué et dépecé la bête, ont renvoyé les dépouilles au propriétaire !
La faim chasse le loup hors des bois ! Au nord de l’Eifel, les loups causent pour le moment de gros dommages au gibier. Des bandes entières de loups quittent les forêts de l’Ardenne belge et se rendent en territoire allemand, se risquant jusque dans les villages.

Le 5 janvier 1908 : Un extraordinaire exploit cynégétique a été accompli par M. le Baron de Rosée la semaine dernière : un magnifique cerf et un énorme sanglier ont été abattus par cet adroit Nemrod pendant les deux jours de traque qu’il avait organisés. Figuraient également au tableau plusieurs pièces de gibier de moindre importance.
Le 9 février 1908 : un chasseur moins adroit cette fois. Voulant tuer son temps et effrayer éventuellement quelques corneilles, M.P.M. est parvenu à faire éclater le canon de son fusil et à se faire déchiqueter le bout du médulaire et de l’annulaire gauches. Il n’aurait pas réussi si bien son coup s’il n’avait eu soin de charger le chassepot avec de la poudre de mine et de menus morceaux de fonte en guise de grenaille !

Le 16 février 1908 : un terrible accident de travail s’est déroulé le 14ct vers 11h30 aux carrières exploitées par la Société Pierres ouvrées de la Salm. L’ouvrier Emile Gérard, 38 ans, travaillait au fond dans la partie dénommée Galerie Gabriel. Son travail consistait à remplir un tonneau de déblais qu’il devait remonter au jour. Pendant la remontée et alors que Gérard s’était mis à rajuster un tuyau d’aération, le tonneau élevé à 15 mètres s’est détaché et s’est abattu sur le malheureux qui fut horriblement mutilé. Malgré les soins du Dr Michaux, la victime est morte vers 15 heures.  Veuf et père de deux enfants, il devait convoler en secondes noces prochainement.


Robert NIZET

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...