vendredi 4 avril 2014

Dans l'Organe de Vielsalm, il y a bien longtemps

La rubrique nécrologique de L’Organe de Vielsalm du 17 février 1935  nous apprend le décès de Louis Stevens de la Compagnie de Suez, volontaire de guerre et décoré de la Croix de guerre, survenu inopinément le 9 du mois à Ismalia en Egypte à l’âge de 39 ans. L’inhumation et les absoutes auront lieu à Vielsalm en toute intimité.
Louis Stevens était le beau-frère du notaire Jules Lambert.

Le 24 février de la même année : par suite de l’épidémie de grippe, l’Ecole moyenne avec Section d’Athénée de Stavelot sera fermée jusqu’à nouvel ordre. Les élèves seront avertis de la date de reprise des cours par correspondance ou par le journal.

Le 12 janvier 1936, dans le compte rendu du conseil communal, le bourgmestre Kieffer remercie et félicite Auguste Bourgeois, garde-champêtre, atteint par la limite d’âge et qui a été autorisé à prendre sa retraire , pour les bons et loyaux services qu’il a rendus à la commune, à la satisfaction de tous. Il lui remet une belle pipe et une blague à tabac. Il associe Madame Bourgeois qui a toujours entretenu l’hôtel de ville en parfait état et n’a rien négligé pour la rendre coquette et agréable et la remercie chaleureusement. Le commissaire d’arrondissement qui est présent à la séance félicite à son tour Monsieur Bourgeois pour sa belle carrière.
Lors de ce conseil il est question de réfectionner le chemin du moulin Lebecque : M. Talbot estime qu’avec les pierres du chemin de fer, on ferait quelque chose de bien.
Le chemin de fer Vielsalm-Born, si c’est de lui qu’il s’agit, était bien en exploitation à ce moment. De quelles pierres peut-il bien s’agir ?
Mardi dernier des malandrins se sont introduits dans l’habitation de M. Octave Sépult pendant son absence. Rien n’a  été enlevé mais tout le mobilier a été mis sens  dessus dessous.  Le même soir ils ont tenté de s’introduire chez les dames Beaupain mais une personne les a aperçus et a déjoué leur manœuvre en appelant la gendarmerie. S’agit-il de voleurs ou de farceurs ?

Le 2 février 1936  il est question de  l’heure d’été qui sera mise en vigueur cette année le 19 avril à 2 heures. Ce qui est très tardif mais ce sont là des considérations dont on ne tient pas compte dans notre pays pas plus qu’en France. Les économies réalisées, les avantages physiologiques et la logique elle-même voudrait que ce changement ait lieu le dimanche le plus proche de l’équinoxe de mars et  faire le retour à l’heure d’hiver le premier samedi de novembre. L’heure d’été atteindrait ainsi son maximum de rendement utile.

Le 10 mai 1936, dans la rubrique de l’ état civil ,il y a publication de mariage entre Jules Henri Vander Velde, capitaine d’artillerie breveté d’Etat-Major, domicilié à Namur et Kieffer Josette, s.p., domiciliée à Ixelles, rue Maraîchère, avant à Vielsalm.
Vander Velde finira sa carrière – et sa vie – avec le grade de colonel. Ce qui permettait à Josette de se faire appeler La Colonelle !

Le même jour Lucien Rulmont-Crasson fêtera l’ouverture de son café (Amon KèKê). Un accordéoniste se fera entendre à partir de 7 heures.

Robert NIZET

5 commentaires:

  1. Bonjour Monsieur Benoît,

    Il y a quelques décennies déjà, à la suite d'un séjour chez elles notre famille est restée liée d'amitié avec la famille Vander Velde (Josette, Ninon Kieffer et Nanou).
    Cela remonte à 1962 et certainement jusqu'en 1976. Et puis nous nous sommes perdu de vue.
    Je mes souviens aussi d'avoir vu les peintures de Josette exposées dans un restaurant quelque part entre Manhay et la Baraque, si mes souvenirs sont bons, fin des années 70 ou début des années 80.
    Je serais heureux d'apprendre ce que nos amies sont devenues, même si je crains qu'elles puissent être décédées.
    En tout cas j'en garde un heureux et bon souvenir.
    Merci à vous, bien cordialement.
    Paul Claes

    RépondreSupprimer
  2. Monsieur Claes,
    Hélas toutes ces personnes ne sont plus de ce monde. Vous pouvez encore admirer quelques tableaux au Musée de la Vie Salmienne à Vielsalm (ouvert sur RDV).

    RépondreSupprimer
  3. Monsieur Benoît,
    Merci de votre réponse.
    Cette information me dit que comme trop souvent dans la vie, on vient trop pour encore avoir des nouvelles de proches qu'on a perdu de vue depuis quelque temps.
    C'était pas inattendu, sauf pour Nanou, qui était encore assez jeune.
    Nous avons à la maisons encore quelques dessins que Josette avait faits pour nous en son temps, mais pas d'un grand intérêt, sinon la valeur de souvenir.
    Bien à vous.
    Paul Claes

    RépondreSupprimer
  4. Monsieur Benoît,

    En complément à ce que je viens d'écrire, je me demandais si à la suite de l'article du 27 avril 2012, dont l'extrait suivant "La « Colonelle Vandervelde » et sa sœur Marie y règnent en maîtres. Deux personnages hauts en couleurs et en bagoût qui feraient à elles seules l’objet d’un article séparé !", il y aurait effectivement une chance de voir aboutir l'idée de l'article séparé? Merci.
    Paul Claes

    RépondreSupprimer
  5. Monsieur Claes,
    Je vais soumettre l'idée à Robert NIZET, auteur de l'article !
    Vous devriez peut-être vous mettre en contact avec lui, il s'occupe d'un atelier de reliure dans la rue du Vieux-Marché à Vielsalm.
    Bien à vous,
    Georges

    RépondreSupprimer

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...