jeudi 23 juillet 2009

1814-1815 Faits de guerre en la commune de Lierneux.

(publié dans La Semaine, de Stavelot, vers 1937)

Pendant la période du 15 juillet 1814 au 25 mai 1815, Lierneux fut occupé par les Hussards rouges de Silésie pour lesquels la commune eut à fournir 155 portions de fourrage, dont l’évaluation totale en argent représentée par les bons n°382,383 et 385 se monte à 369 frs 50.

Le 11 juillet 1814, Sart héberge la dixième compagnie de Prusse occidentale, à qui il est délivré 180 portions soldat, 3 portions fourrage pour les chevaux, bon n°384, montant 93 frs.

Le 12 juillet 1814, les hussards rouges de Prusse occidentale occupent Lansival et Jevigné.

Pendant la période du 27 avril au 5 mai 1815, la Landwer prussienne est à Provedroux et le hameau livre 6 portions d’officiers, 346 portions de soldats.
Évaluation en argent 177 fr.30 (bons 253 et 357 fournis par l’occupant).

Du 25 avril au 5 mai 1815, l’infanterie saxonne occupe Banneux, Lansival, Jevigné, Hierlot, Odrimont, La Vaux, Falize, Brux et Verleumont. Ces villages délivrent 22 portions d’officiers, 1 143 portions de soldats, pour la somme de 612 fr.50, payée en bons n°258 à 264.

Du 10 mars au 5 mai 1815, Lierneux est occupé par les Dragons de Neumark et les Saxons, et il est délivré 11 portions d’officiers, 585 portions soldats, 11 de fourrage, total en bons n° 265,266 et 267, somme 312 fr.30.

Lierneux et Odrimont sont encore occupés par le 22e régiment de ligne infanterie prussienne et les Dragons prussiens le 15 mai 1815, 2 portions officiers, 163 portions soldats sont délivrées et payées sous les bons 66,67 et 68, pour la somme de 83fr.10.

Du 25 au 31 janvier 1815, on signale encore le passage des Dragons Prussiens de Neumark. Il est distribué 35 portions officiers et 368 portions soldats, bons 26 et 27, somme 462 fr.
Les occupants ont fixé la portion officier à 80 centimes ; la portion de sous-officier et soldat à cinquante, la ration complète de fourrage à un franc.

À propos de réquisitions, nous avons trouvé l’original de la lettre que nous transcrivons in-extenso :
« Wanne, le 25 juillet 1814,

Je vous requiert de faire connaître aux tailleurs au nombre de cinq, qui sont dans la commune de Lierneux, de se rendre le 30 courant au plateau de Wanne, pour travailler aux uniformes de ma compagnie pour service très pressé, à raison de quoi ils seront soldés par chaque uniforme, dont le prix est très raisonnable, à peine s’ils ne se rendent pas, je dirigerai des punitions à leurs charges.

Je suis … Le commandant MARLITZ »


Les cinq tailleurs de la commune de Lierneux, parmi lesquels nous connaissons deux noms, J.J. CLÉMENT et J.F. DENIS, obtempérèrent à l’ordre du commandant MARLITZ. Ils touchèrent de ce fait douze sous par jour et travaillèrent neuf jours consécutifs au plateau de Wanne. Au total, il leur fut payé vingt-deux escalins moins deux sous chacun. Ils n’eurent aucune compensation, ni pour leurs menues dépenses et leur entretien, rien non plus pour le fil à coudre utilisé dans la confection des effets.

Charles PIERRARD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...