lundi 27 juillet 2009

Connaissons notre région. (XVIII)

(série d’articles publiés dans « Les Annonces de l ‘Ourthe » ( ?) en 1972-1974)

Le pouhon de Hourt.

Nous parlions dernièrement de la source d’eau minérale de Hourt, dans laquelle on avait trouvé des pièces de monnaie romaines en 1953. Il y a déjà bien longtemps que l’on connaît les propriétés de l’eau de cette source. Voici ce qu’on écrivait en 1625 :
« Cette contrée est arrosée du fleuve nommé Glaine, au bord et rivage duquel se voit une fontaine acide ou comme on dit vulgairement pouhon, de mesme naturel que celuy de Spa, en sorte que d’aucuns personnages d’auctorité l’on à icelle préférée ; ces effets sont de purger l’estomach, donner appétit, deschasser l’hydropisie, refroidir le foye, rompe la gravelle. La preuve de tout quoy est que les paysans de ce lieu qui en boivent ordinairement ne se trouvent jamais atteints de ces infirmités ».

Gaston REMACLE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...