dimanche 13 septembre 2009

Le chemin de fer. (24)

(publié le ? )


C’est le 20 février 1867 que la voie du chemin de fer de Spa à Luxembourg, suivant le Glain de Trois-Ponts à Bovigny, fut livrée au service public. Auparavant, le train venant de Pepinster arrivait déjà à Spa, mais ne dépassait pas cette ville.
En 1885, la ligne de l’Amblève, de Trois-Ponts à Rivage rejoignit la ligne de l’Ourthe construite en 1866.





Les habitants de Vielsalm auraient voulu voir s’édifier la gare à l’emplacement de l’actuelle halte de Rencheux. Mais elle fut placée là où elle se trouve encore maintenant, afin de la rendre plus centrale pour tous les environs. Plus tard, le point d’arrêt de Salmchâteau fut établi à partir du 3 janvier 1895 ; celui de Rencheux à partir du 1er mai 1899.







Le tracé de la ligne fut terminé au début de 1863. Dès le mois de février, les travaux commencèrent. Il fallut détourner le Glain en amont de Trois-Ponts, avant de percer le tunnel qui mesure 330 mètres.

Fin août 1866, le bourgmestre de Vielsalm, Jean-Henri ROUCHE, de Salmchâteau, se rendit à Bruxelles afin de plaider en faveur de l’établissement de la gare là où elle se trouve maintenant. Il réussit dans sa tâche. Hélas ! Trois jours après son retour, le 5 septembre, il mourait du choléra contracté à Bruxelles.





En 1870, la France vaincue dut payer à l’Allemagne une indemnité de guerre de 5 milliards. C’est le 7 mai 1872 que Vielsalm et Grand-Halleux furent traversés par un convoi de trois wagons, chargés d’or et escortés par des militaires.

Gaston REMACLE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...