samedi 18 janvier 2014

Dans l'Organe de Vielsalm, il y a bien longtemps

L’Organe du 17 janvier 1909 : A Langlire, dimanche dernier, les gens qui se rendaient à la messe du matin ont découvert au milieu de la route, couché dans la neige et ne donnant aucun signe de vie le nommé X Emile , graveur sur pierre. On doit attribuer sa mort à l’alcool et au froid puisqu’il s’était attardé une nouvelle fois la veille dans les cabarets. A l’heure où sont écrites ces lignes, le corps se trouve toujours à l’endroit où on l’a découvert ! Il n’est pas inutile de rappeler qu’on n’est pas obligé d’attendre l’arrivée des autorités avant de porter secours aux victimes et que la charité et l’humanité commandent même de les secourir  ou de reconduire le cadavre, sauf s’il porte des traces de violence. Langlire est distant d’une lieue du chef- lieu de commune et de deux lieues et demie de la gendarmerie la plus proche : voilà pourquoi les autorités tardent à venir.
A Grand-Halleux, une tentative de déraillement a été perpétrée dans la gare : une grosse pierre avait été placée contre l’aiguille dans le but de faire dérailler l’express. La vigilance des employés a permis d’éviter la catastrophe et la police informe.
A Petit-Halleux, la gendarmerie a procédé dernièrement à l’arrestation de trois personnes qui sont accusées de port d’armes prohibées et de tentative de meurtre.

Le 2 janvier 1910 : Une descente de police a eu lieu à Ourthe pour indaguer au sujet d’une affaire. Les sieurs B...et K… sont accusés de maltraiter leur vieux père simple d’esprit. Les juges auraient constaté des traces de coups.

Le 16 janvier : le parquet de Marche  a fait une descente à Ourthe au sujet des faits relatés ci-dessus. Il s’est aussi rendu à Limerlé où une femme C. pour se venger de son mari avec lequel elle vit en mauvaise intelligence aurait mis le feu à un hangar leur appartenant. Et tant qu’il y était, il a aussi constaté à Bovigny un vol d’objets divers et d’argent au préjudice de M. Jos. Blanjean, cabaretier.

Une belle excursion rentable pour le Parquet ! Région bien mal famée puisque :
Toujours le 2 janvier : A Cierreux et pour la deuxième fois en dix jours, la caisse de l’administration  du chemin de fer s’est envolée. Mais différentes arrestations ont été  opérées par la gendarmerie de Vielsalm. Sous toutes réserves, elle serait sur le point de trouver les voleurs qui ont dévalisé les gares de Vielsalm et de Cierreux
Le 9 janvier 1910 : différentes personnes de notre localité ont été arrêtées en cours de route par des vagabonds leur réclamant de l’argent. La police est sur les dents et nous n’en doutons pas mettra à l’ombre ces détrousseurs de grands-chemins.
Vendredi soir, grand  branle -bas dans la localité et particulièrement place Léopold [Aux Quatre-Coins, où se trouvait le café de Léopold Colson.  Il existe des cartes postales montrant celui-ci et portant l’une,  la légende Café Leopold, l’autre Carrefour Léopold, une troisième, Quartier Léopold !] : une troupe de quarante Romanichels accompagnée d’une quinzaine de gendarmes faisait sa dernière étape vers l’Allemagne.  Ces nomades  arrêtés à Durbuy où ils s’étaient rebellés contre la force publique campèrent dans la cour de l’école communale et furent le lendemain conduits à la frontière.



On le voit, en ce temps- là, les gendarmes étaient occupés tous azimuts bien que l’automobile ne fût pas encore très répandue, ce qui allait leur causer un surcroît de travail.

Robert NIZET

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...