lundi 14 juillet 2014

Dans l'Organe de Vielsalm, il y a bien longtemps


L’Organe du 8 juillet 1906 signale  qu’un début d’incendie à la ferme dite du bois Lemaire a été rapidement circonscrit. Mais le 15 du même mois on apprend que le feu a complètement détruit l’aile droite de cette ferme qui appartient à Jules Andrianne, rentier à Vielsalm. 15 chars de foin et la plus grande partie du mobilier ont été la proie des flammes. Assurance par la Cie « La Belgique ».

Dans la même édition on prie les lecteurs de bien remarquer que le bienfaisant purgatif qui est si répandu dans notre ville sous le nom de Pilule antiglaireuse Wahléry se vend maintenant partout au prix modique de 1 Fr la boîte.

A partir du 29 juillet les magasins Delhaize situés à Vielsalm près de la poste seront fermés le dimanche à 1 heure de relevée.

L’Organe du 30 juin 1907 : un détachement de l’Ecole de guerre se composant de 38 officiers et 65 chevaux séjournera à Vielsalm les 13 et 14 juillet prochains. Par A.R. du 26 juin, Alphonse Jacques, capitaine-commandant, adjoint d’état-major est promu au grade de major.

Dans l’Organe du 4 juillet 1909 : Mardi dernier vers 6 heures du soir plusieurs ballons sont passés au-dessus de Vielsalm. Vers 7h30, atterrissage à Cahay du ballon « Köln » piloté par M.Milarch Ernest, professeur de mathématique et de physique à l’Université de Boon [Bonn ?] qui était accompagné de M. Kurt de Nisewand, assesseur de justice à Cologne. 38 ballons avaient été lâchés dans cette dernière ville le mardi 28 et 27 le lendemain. Leur ballon a effectué le trajet Vielsalm-Cologne en 3 heures et par un temps pluvieux. Après avoir rangé leur matériel, les aéronautes sont allés prendre un repos bien mérité à l’Hôtel de Belle-Vue. Le même jour, un autre ballon monté par des officiers allemands a atterri à Lierneux. Un autre encore à Grand-Halleux dans la prairie de M. Lemaire à Bècharprez.

L’Organe du 17 juillet 1910  regrette que  lors de la visite des officiers supérieurs de l’Ecole de guerre du 13 au 18 juin dernier, aucune société musicale de Vielsalm n’a eu l’idée d’organiser un tout petit concert pour égayer un peu les tristes soirées que ces Messieurs ont dû passer en nos murs. Ce n’est pas gentil. Espérons que l’an prochain on tiendra compte de ce petit reproche.
 [Il est vrai qu’en ce temps- là, Pètoine n’existait pas encore !!!]

Au Conseil provincial,  le souhait est émis que l’on construise à Salmchâteau-halte un bâtiment convenable dans le genre de celui de Cierreux. Le baron de Rosée appuie la demande et Bernard Denis assure  que c’est une réelle nécessité. Il revient aussi sur le cas de Rencheux où la halte n’est dotée pour tout abri que d’un ancien wagon.

L’Organe du 7 juillet 1912 : A Regné, un incendie a détruit la maison Cloosens : tout a été brûlé et les nombreux sauveteurs qui faisaient partie d’une noce chez le voisin ont détruit presque la totalité des meubles des jeunes mariés en voulant les éloigner du sinistre.

A Bovigny, l’enterrement de la victime de l’accident survenu à l’Ardoisière les Corbeaux a eu lieu mardi au milieu d’une grande affluence et un discours fut prononcé par un camarade du défunt.


                                                                                         Robert NIZET

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques précisions sur la chapelle St-Roch à Arbrefontaine

Dans une de ses chroniques, parues dans le journal publicitaire « Ourthe-Amblève », OURTHAM alias Charles PIERARD (+ 1973) signalait : « La...